Les avantages fiscaux

Bénéficiez d’avantages fiscaux et autres dispositifs pour investir dans un logement locatif

Le dispositif « Pinel »

Le dispositif « Pinel » est un dispositif d’aide à l’investissement locatif.

  • Si vous investissez dans un logement neuf ou « ancien rénové » (c’est-à-dire assimilé neuf suite à des travaux définis par décret) pour le louer, l’engagement initial de location peut être de 6 ou 9 ans, prorogeable jusqu’à 12 ans, avec un avantage fiscal (réduction d’impôt) de 12 %, 18 % ou 21 %.
  • En contrepartie de cet avantage fiscal, les loyers et les ressources du locataire ne doivent pas dépasser certains plafonds.
  • Depuis le 1er janvier 2015, les investisseurs ont la possibilité de louer à leurs descendants ou ascendants, à condition que les plafonds de loyer et de ressources du locataire soient respectés.
  • Le dispositif « Pinel »  a été reconduit pour 4 ans, jusqu’au 31 décembre 2021, mais il a été modifié, dans l’objectif de « construire plus vite en zone tendue et soutenir la revitalisation dans les zones détendues.
    A partir de 2018 et jusqu’en 2021, le dispositif Pinel est disponible  sur les zones A, A bis et B1(voir zonage Alpes-Maritimes Cliquez ici) et dans les communes couvertes par un contrat de redynamisation du site de défense (CRSD).

 

Dispositif « Louer mieux »

Avec le contrat Louer mieux de l’Anah, vous bénéficiez d’une déduction fiscale importante sur vos revenus fonciers bruts. Pour cela, vous vous engagez à louer votre logement à des personnes aux ressources modestes et à un loyer abordable.Avec le contrat Louer mieux de l’Anah, vous bénéficiez d’une déduction fiscale importante sur vos revenus fonciers bruts. Pour cela, vous vous engagez à louer votre logement à des personnes aux ressources modestes et à un loyer abordable.

Intermédiation Locative

L’intermédiation locative est un dispositif qui permet de sécuriser et simplifier la relation entre le locataire et le bailleur grâce à l’intervention d’un tiers social (opérateur, organisme agréé ou association). Le dispositif repose également sur des déductions fiscales, pouvant atteindre jusqu’à 85 % des revenus locatifs, aux bailleurs qui acceptent de louer leur logement à des ménages en difficulté.

Télécharger la brochure : cliquez ici